Catégories

Guide complet sur la volatilité implicite en trading

Guide complet sur la volatilité implicite en trading

En tant qu’investisseur en bourse, il est essentiel de comprendre et d’interpréter la volatilité implicite pour anticiper les mouvements du marché. Tout comme un météorologue prédit les conditions météorologiques, un bon investisseur sait comment décrypter cette mesure clé pour être moins surpris par les fluctuations du marché.

Qu’est-ce que la volatilité et pourquoi est-elle importante ?

La volatilité est une mesure de l’écart-type ou de la dispersion des rendements, offrant une estimation du risque ou de l’incertitude associée à un investissement spécifique. En termes simples, la volatilité est comparable à des montagnes russes. Si les prix varient considérablement, la volatilité est élevée; s’ils demeurent plus ou moins constants, la volatilité est faible.

A voir aussi : Aromathérapie : les huiles essentielles indispensables en été

On distingue généralement deux types de volatilité : la volatilité historique et la volatilité implicite. La première, également connue sous le nom de volatilité réalisée ou statistique, est une mesure utilisée en finance pour évaluer la variabilité ou la fluctuation des prix d’un actif financier au fil du temps. L’idée sous-jacente est que si un actif a connu de grandes fluctuations de prix dans le passé, il est plus susceptible de continuer à évoluer de manière similaire dans le futur.

La volatilité implicite est différente. Ce type de volatilité est appelé ‘implicite’ car il n’est pas directement observable mais doit être déduit du prix actuel d’une option. En pratique, il est souvent utile de considérer à la fois les volatilités historiques et implicites pour avoir une perspective plus complète. La volatilité historique peut donner un aperçu des fluctuations passées et des schémas comportementaux d’un actif, tandis que la volatilité implicite peut fournir des informations sur les attentes actuelles du marché. Visitez Saxo banque pour analyser et suivre ces deux types de volatilité.

Lire également : Est ce que la chose liquide est un liquide français ?

Comment exprimer et interpréter la volatilité implicite ?

La volatilité implicite est souvent exprimée en pourcentage des variations attendues sur une période d’un an. En un sens, la volatilité implicite reflète les attentes des investisseurs quant à la volatilité future de l’actif sous-jacent. Une volatilité implicite plus élevée suggère que les investisseurs anticipent de grands mouvements de prix à l’avenir, tandis qu’une volatilité implicite plus faible indique que les investisseurs prévoient de petites fluctuations des prix.

Par exemple, considérons une action d’une valeur de 100€. Si vous achetez une option d’achat sur cette action avec 30 jours restants avant son expiration, il est nécessaire de connaître la volatilité implicite pour estimer le mouvement du prix de l’action dans les 30 prochains jours. Supposons que la volatilité implicite soit de 5% pour cette période. Cela signifie que l’on s’attend à ce que le prix de l’action fluctue de ±5€ (soit 5% de sa valeur) dans les 30 jours qui viennent.

La volatilité implicite est généralement calculée à l’aide de modèles de tarification d’options tels que le modèle Black-Scholes. Ces modèles prennent en compte des facteurs tels que le prix actuel des actifs sous-jacents, les prix d’exercice des options, le temps restant jusqu’à l’expiration de l’option et les taux d’intérêt sans risque. Cependant, contrairement aux autres variables, la volatilité implicite n’est pas directement observable. En pratique, la volatilité est ajustée jusqu’à ce que le modèle de tarification utilisé calcule un prix d’option correspondant aux prix réellement observés sur le marché.

Implications de la volatilité implicite pour les investisseurs

Tout d’abord, des options ayant une volatilité implicite plus élevée sont généralement plus coûteuses, car elles sont associées à des risques plus élevés. Deuxièmement, la volatilité implicite sert d’indicateur de l’incertitude ou du risque de marché. Par exemple, durant des périodes d’incertitude accrue, comme lors de la publication des résultats financiers d’une entreprise ou lors d’événements politiques majeurs, la volatilité implicite sur les options liées à ces actifs peut augmenter.

Ainsi, un trader qui estime que la volatilité implicite d’une option est trop élevée par rapport à ses propres estimations de la volatilité future peut choisir de vendre sa position et réaliser un bénéfice. Connaître et maîtriser la volatilité implicite joue donc un rôle essentiel pour optimiser la gestion du portefeuille et maximiser les gains potentiels.

Articles similaires

Lire aussi x