Catégories

Quand est-ce qu’on perd le Paje ?

Quand est-ce qu’on perd le Paje ?

Dans le but de soutenir les familles aux moyens modestes, l’État a rendu disponibles des aides familiales. À titre d’exemple se trouve la prestation d’accueil d’un jeune enfant (Paje). Cette aide a pour but d’assister les ménages dans l’entretien et l’éducation de leur progéniture. Cependant, elle a une limite d’âge. Pour connaitre la période où c’est possible de perdre la Paje, consultez ce guide.

Perdre la Paje après trois ans.

Encore appelée allocation de base, la Paje est versée tous les mois aux parents ayant accueilli un nouveau-né. Vous recevez donc une telle enveloppe à partir du mois suivant la nouvelle naissance. Précisément, si votre bébé naît le 6 janvier, vous avez ladite prestation le 1er mars pour le compte du mois de février.

A découvrir également : Qu'est-ce que le Black Friday ?

Cette aide est reçue jusqu’au mois qui précède le 3e anniversaire de l’enfant. Ce n’est qu’à partir de ce moment que vous perdez définitivement la Paje. Néanmoins, vous avez droit à une allocation de base spécifique à chaque enfant né du même accouchement. Cela dit, si vous avez eu des jumeaux lors d’une naissance, vous recevez une enveloppe financière spécifique pour chaque bébé.

Le même principe s’applique également pour un enfant adopté. La prestation prend effet à partir de la validation du jugement d’adoption. En outre, remarquez qu’en cas de décès de l’enfant, le paiement se poursuit jusqu’au trimestre suivant le drame.

Lire également : Quel opérateur téléphone choisir ?

Quelles sont les conditions d’attribution de la Paje ?

Puisque vous venez de savoir le moment où les parents perdent la Paje, c’est toujours bien d’avoir connaissance des conditions d’obtention de cette aide. En effet, pour bénéficier de cette allocation de base, il vous suffit d’être en phase avec les dispositions des aides à la famille. Il s’agit :

  • d’être de nationalité française, d’être un ressortissant européen ou d’un autre pays, mais d’être en situation régulière ;
  • avoir un enfant de moins de 3 ans ou en adopter un ;
  • avoir des revenus ne pouvant dépasser un montant plafond.

Pour la dernière condition, un couple avec un enfant ayant un seul revenu ne doit pas excéder 27 219 € par an. Pour le même nombre d’enfants avec deux revenus, vous ne pouvez pas dépasser 35 971 € l’an. Cependant, si les salaires dépassent ces montants alors, l’enveloppe est remise à moitié. Il s’agit de l’allocation à taux partiel.

Quel est le montant de la Paje ?

perdre la Paje

En principe, le paiement de l’allocation se fait avec un seul enfant. Ainsi, en cas de défaut d’espacement des naissances, vous ne recevez qu’une seule aide. Il y a évidemment des cas d’exception. Il s’agit notamment de la naissance de jumeaux, triplés, quadruplés, etc. Il en va de même pour des situations d’adoption consécutives.

Par conséquent, avec un seul enfant, les caisses vous font parvenir 182 €. Quant aux jumeaux ou aux deux adoptions simultanées, vous avez 364 €. En ce qui concerne les triplés ou trois adoptions instantanées, vous recevez une aide de 546 €.

En outre, vous convenez que pour des cas d’allocation à taux partiel, les valeurs ne peuvent que chuter. Ainsi, avec un bébé vous percevez une enveloppe financière de 91 €. Pour les deux autres figures, vous disposez respectivement d’une aide de 182 € et 273 €.

Est-ce possible de cumuler la Paje avec d’autres allocations familiales ?

La cumulation de la prestation d’accueil d’un jeune enfant avec des allocations familiales reste une possibilité envisageable. Vous n’avez donc pas à craindre la perte de la Paje si vous y pensez. Toutefois, cela comporte certaines restrictions. En effet, cette offre ne peut être associée qu’à :

  • l’allocation journalière de présence parentale (AJPP) ;
  • l’allocation de soutien familial (ASF) ;
  • et la prime à la naissance.

En revanche, il est impossible de cumuler cette prestation avec le complément familial. Aussi, faut-il encore le rappeler, vous ne pouvez pas ajouter à la présente aide, une allocation de base pour un autre enfant. Toutefois, retenez également que la Paje n’est pas imposable. Elle ne peut en aucun cas faire l’objet de la déclaration des impôts sur le revenu.

Voilà autant d’informations permettant de mieux appréhender la notion de Paje. Si vous désirez toujours plus d’informations, n’hésitez pas à contacter le gestionnaire de votre caisse

Articles similaires

Lire aussi x