Catégories

Qu’est-ce que l’indice boursier ?

Qu’est-ce que l’indice boursier ?

Pour commencer, qu’est-ce qu’un indice boursier ?

Il s’agit d’un indicateur permettant d’évaluer la performance globale d’un marché financier et d’établir ainsi la valeur théorique d’un portefeuille d’actions, d’obligations ou de matières premières. La liste des titres constituant l’indice peut évoluer en fonction d’un certain nombre de critères ou d’événements (rapprochements d’entreprises, baisse excessive d’un titre, exclusion d’un secteur ou d’une valeur, etc.), à l’initiative du fournisseur d’indices.

Comment son cours est-il calculé ?

En règle générale, le prix des principaux indices résulte d’une moyenne arithmétique pondérée par la capitalisation flottante de chaque composante de l’indice . En bourse, la capitalisation flottante d’une société cotée est obtenue en multipliant le nombre de titres susceptibles d’être échangés en bourse par la valeur du titre.

A lire aussi : Comment choisir un pull en cachemire ?

Tu parles de flottant… Pourquoi le prendre en compte lors du calcul de la index ?

Le flotteur représente la part du capital d’une société cotée en bourse qui n’est pas détenue par des actionnaires identifiés ou à long terme , tels que les actionnaires familiaux. Cette part est plus représentative de la disponibilité réelle des actions sur le marché, car elle est susceptible d’être négociée en bourse à tout moment.

Lire également : Quel sport pratiquer l'été ?

Quels sont les différents types d’indices boursiers ?

Il y en a quatre.

  1. Tout d’abord, les indices géographiques . Ils sont représentatifs des principaux échanges : CAC 40® (France), FTSE 100® (Royaume-Uni), DAX 30® (Allemagne), Euro Stoxx 50® (zone euro), Dow Jones® ou S&P 500® (USA) ou Nikkei 225® (Japon)…
  2. Il existe également des indices industriels qui reflètent la performance d’un secteur, comme le Nasdaq® pour les valeurs technologiques et la biotechnologie, ou différents indices européens sur des secteurs tels que les biens de consommation, la santé, l’automobile ou la biotechnologie…
  3. Il y a aussi indices thématiques . Il peut s’agir de titres de sociétés répondant aux critères ISR (Socially Responsable Investment) ou ESG (Environnemental, Social and Governance). Sur ce sujet de l’investissement responsable, nous trouvons, par exemple, l’indice Low Carbon 100 Europe® (sans titres des entreprises utilisant des combustibles fossiles).
  4. Enfin, les indices « Smart Beta » , également connus sous le nom d’indices de stratégie, sont composés de titres non pondérés par la capitalisation boursière et sélectionnés selon d’autres critères : faible volatilité, qualité des fondamentaux, niveau élevé de dividendes…

Les indices boursiers nationaux, tels que le CAC 40® en France ou le DAX® en Allemagne, reflètent la santé économique d’un pays ?

Ces indices reflètent l’activité des entreprises nationales cotées en grands groupes ou même des multinationales, et non pas celle de l’économie nationale au sens strict, puisque ces derniers comprennent également l’activité des étrangers entreprises situées dans le pays et de PME non cotées. En outre, certaines économies (et leurs grandes sociétés cotées en bourse) sont orientées vers l’international, sans dépendre uniquement de leur marché intérieur. Cependant, une économie nationale en croissance rapide reste un facteur positif pour le marché boursier local.

UNE ÉCONOMIE FORTE CROISSANCE BOURSIER NATIONALE RESTE UN FACTEUR POSITIF POUR LE MARCHÉ BOURSIER LOCAL.

Bertrand Alfandari, Responsable Développement ETF chez BNP Paribas Asset Management Parmi les milliers d’indices boursiers existants dans le monde, les plus connus sont-ils aussi les plus pertinents à suivre ?

LES INDICES LES PLUS SOUVENT CITÉS DANS LA PRESSE NE SONT PAS NÉCESSAIREMENT LES PLUS PERTINENTS, SURTOUT SI NOUS VOULONS PROMOUVOIR LES CRITÈRES ESG DANS LA GESTION DE VOTRE ÉPARGNE.

Par nécessairement. L’ important est de connaître les marchés dans lesquels nous investissons et mettre l’accent sur la compréhension des principales juridictions de l’économie. En amont du choix de l’indice, il est déjà nécessaire de distinguer, en fonction de son profil de risque, de sa classe d’actifs (actions, obligations,…) et de l’aire géographique privilégiée, puis de prendre en compte d’autres critères tels que la composition du indice (titres, poids des différents secteurs d’activité, fréquence de révision), transparence de sa méthodologie , couverture ou non du risque de change Bertrand Alfandari, Responsable Développement ETF chez BNP Paribas Asset Management … Les indices les plus fréquemment cités dans la presse ne sont pas nécessairement les plus pertinents, surtout si l’on veut privilégier les critères ESG dans la gestion de vos économies ou la conservation des indices Smart Beta.

Comment investir sur de grands indices boursiers ?

Il peut être coûteux d’investir en ligne sur chacun des titres constituant un indice basé sur les coûts d’exécution et les droits de garde. Il est plus simple et beaucoup moins cher d’investir dans un ETF*.

Quels sont les avantages concrets d’un FNB par rapport à l’investissement direct ?

Les FNB, ou Trackers, sont des fonds indiciels cotés en permanence. Tout d’abord, elles permettent d’acheter, en une seule action et en une seule transaction, l’équivalent d’un panier complet d’actions (les 40 titres constituant le CAC 40®, les 500 du S&P500®, etc…).

Deuxièmement, leur cotation continue favorise le suivi en temps réel de leur évaluation et leur permet de procéder, comme ils le souhaitent, à les acheter ou à les vendre pendant les heures d’ouverture de la bourse, pour ceux qui veulent profiter d’une opportunité de marché ou se protéger contre un risque de baisse à très court terme. L’épargnant investit donc le plus près possible de l’indice sous-jacent et à un coût d’intermédiation beaucoup plus bas que s’il achetait lui-même tous les titres de l’indice. En outre, certains FNB, comme certaines actions, peuvent être admissibles au PEE ; ils peuvent également être hébergés dans de nombreuses vies contrats d’assurance.

Quels risques sommes-nous exposés lorsque nous investissons dans un FNB ?

Voici une liste (non exhaustive) des principaux risques qui peuvent être exposés en investissant dans un FNB :

  • risque de marché  : ce risque est présent pour chaque investissement qui intègre des actions dans son univers d’investissement. Il s’agit du risque d’avoir à subir un changement à la baisse des parts du fonds et donc d’une diminution de la valeur du même fonds ;
  • risque de change  : ce risque est présent dans chaque fonds libellé dans une monnaie autre que l’euro ou dans un fonds répliquant des actifs libellés en devises étrangères.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons